L’Alimentation Intuitive : est-ce écouter sa faim et sa satiété ?

alimentation intuitive faim signaux satiété rassasiement comportement alimentaire visio lille

Pour ce nouvel article, j’aimerais revenir sur le fait que l’Alimentation Intuitive serait juste de « s’écouter », d’écouter sa faim et sa satiété.

En effet, l’Alimentation Intuitive devient de plus en plus populaire. Beaucoup de médias, de magazines féminins en parlent en disant que l’Alimentation Intuitive ce serait écouter sa faim, sa satiété… Ce serait une approche anti-régime centrée sur les signaux corporels.

En lisant ça, on se dit « ok cool, très bien », mais quand on creuse on voit qu’il y a encore de la culture des régimes derrière.

C’est encore une fois la culture des régimes qui se déguise en disant « écoute tes signaux et tout ira bien ».

Sauf que manger intuitivement, ce n’est pas seulement s’écouter et écouter strictement sa faim et/ou sa satiété.

Ce n’est pas le « régime faim satiété » comme j’aime l’appeler. Je vous en dis plus dans cet article !

L’Alimentation Intuitive et l’écoute des signaux de faim et satiété

Manger intuitivement, ce n’est pas écouter strictement ses signaux

L’Alimentation Intuitive bien sûr se repose beaucoup sur l’écoute des signaux, le respect des signaux, et cetera.

Il y a en effet :

  • Le signal de faim : quand on a besoin d’énergie.
  • Le signal de satiété : quand on a plus faim mais encore envie de manger.
  • Et le signal de rassasiement : quand on a ni faim, ni envie de manger. On est satisfait.

L’Alimentation Intuitive se repose sur ce qu’on appelle la conscience intéroceptive, c’est-à-dire le fait qu’on écoute ces signaux et qu’on les ressent.

Mais cette écoute n’est pas stricte. Ce n’est pas juste le corps qui envoie un signal qu’on interprète ensuite.

Il y a beaucoup de fois où on utilise notre tête, notre mental… Où on mange alors qu’on a pas techniquement faim.

Si vous vous vous engagez dans une démarche d’Alimentation Intuitive, si vous voulez vous détacher de la culture des régimes, c’est important de ne pas considérer l’écoute des signaux comme étant un nouveau régime.

Les signaux ne sont des pas des nouvelles règles et des nouvelles injonctions.

On parle par exemple en Alimentation Intuitive de la permission inconditionnelle de manger, qui est quand même centrale dans le processus.

La permission inconditionnelle de manger implique de ne pas trop se poser de questions si on a envie de manger. Et donc de parfois manger « simplement » par envies. On se donne ce droit inconditionnellement.

La satiété, le rassasiement et les envies de manger en Alimentation Intuitive

Donc dire « écoute ta faim, écoute ta satiété » pose plusieurs problèmes.

Déjà de un, ça diabolise le rassasiement : s’arrêter à satiété signifie s’arrêter quand on a toujours envie de manger. On s’arrêterait quand on a plus faim (mais encore envie de manger !).

S’arrêter strictement qu’on a plus faim fait qu’on se sent en permanence hyper frustré, car on a encore envie de manger mais plus faim. On s’arrête donc trop tôt dans la prise alimentaire.

Puis de deux, ça ne prend pas en compte les envies de manger. Cela prend pas en compte les envies de manger même émotionnelle.

Cela ignore le fait qu’on mange juste par plaisir, juste par faim : la fonction hédonique de l’alimentation.

L’être humain se base sur ses signaux corporels certes, mais il y a d’autres signaux qui sont de la partie, comme les envies de manger émotionnelles.

Manger intuitivement, c’est aussi répondre à ses envies car ses envies peuvent être par exemple une émotion qui est régulée par la nourriture (et oui car la nourriture a cette fonction !)

Cette envie peut être une recherche de réconfort par la nourriture, et c’est totalement normal !

Ça peut être juste aussi le plaisir des sens.

Il y a pleeeeein de raisons qui fait qu’on mange pas que par faim.

L’appétit prévisionnel en Alimentation Intuitive : quand on anticipe ses signaux de faim

Il y a une grande composante de l’Alimentation Intuitive qu’on oublie aussi avec ce côté « faim/satiété ».

C’est qu’il y a plein de fois où on mange parce qu’on n’a pas faim et c’est intuitif aussi.

Il y a ce qu’on appelle l’appétit prévisionnel, c’est à dire quand on mange par anticipation parce qu’on sait qu’on pourra pas manger pendant un moment.

Exemple : vous allez manger maintenant parce que vous avez un examen et pendant 3h vous n’allez pas pouvoir manger. Vous allez petit déjeuner le matin car vous n’aurez pas le temps au boulot.

Quand vous savez à l’avance que vous n’aurez pas accès à la nourriture et que vous décidez de manger, c’est aussi un choix intuitif.

Votre corps ne ressent pas techniquement la faim mais votre tête en acte de self care vous dit « il faudrait peut-être manger quelque chose parce qu’après on sait que on va avoir faim ».

On sait qu’on a une réunion par exemple et que si on ne mange pas avant son petit déj on se sentira pas bien ou pas concentré. On choisit donc de manger à 8h : choix de mangeur intuitif.

Je trouve qu’on ne parle pas assez de l’appétit prévisionnel alors que c’est quelque chose qui est carrément inné chez nous.

C’est quelque chose chose que que tout mangeur intuitif fait souvent.

La faim n’arrive pas forcément au bon moment, parfois elle doit être anticipée si on a autre chose à faire que de l’attendre.

Quand on commence à s’écouter, on peut faire preuve de cette flexibilité sans pour autant qu’on le voit comme une contrainte.

C’est clairement un acte de self-care. Prendre soin de soi c’est aussi anticiper ce genre de situation.

Le mental intervient dans nos prises alimentaires pas que nos signaux en Alimentation Intuitive !

Quand on mange intuitivement, on est chef d’orchestre : le corps envoie ces signaux qu’on peut interpréter, mais il y a aussi la tête qui vous envoie des informations.

On ressent des émotions. On a accès à nos connaissances, à nos expériences.

La tête (notre mental) nous aide aussi à savoir les contraintes qu’on a.

 Elle sait comment notre emploi du temps est fait, qu’est-ce qui va se passer et ça, le corps est incapable de le savoir.

C’est alors pertinent de jongler un peu entre les 2 et les 3 si on compte les émotions, il y a vraiment en fait ce triangle de conscience :  le corps, les émotions et l’esprit/le mental.

Et en fait c’est important de savoir comment accorder tout ça pour répondre au mieux aux besoins de notre corps et à se sentir vraiment bien.

C’est pour ça que je vous disais que juste écoutez votre faim, écoutez votre satiété devient un nouveau régime ! C’est trop réducteur.

Le régime faim satiété : ce n’est pas de l’Alimentation Intuitive !

Les dérives d’écouter sa faim et sa satiété stricto sensu

Quand on vous dit manger que quand vous avez faim, ce sont des injonctions. Quid du jour où vous avez juste envie ? Quid du jour où vous avez pas faim mais vous savez qu’il vaut mieux manger ?(exemple quand vous êtes malade)

Et la satiété nécessite de s’arrêter avant le rassasiement. Ce qui suppose une frustration certes, mais aussi qui court sur le long terme. Cela s’apparente à de la restriction.

On ne mange pas que par faim dans un repas. La faim intervient au début et après elle disparaît. C’est le rassasiement qui aide à savoir si on a assez mangé.

C’est pour ça quand je vois un article dans les magazines féminins qui parle de faim etc, je sais qu’il y a toujours ce prisme de la culture des régimes.

Ce prisme qui est là pour nous empêcher de manger quand on a pas faim, de  nous empêcher de manger « trop » etc.

Il y a toujours cette logique de culture des régimes et ça, c’est vraiment quelque chose que je veux dénoncer.

Cela peut être une porte d’entrée à l’Alimentation Intuitive mais pas la véritable essence.

Quand on est mangeur intuitif, on reste flexible et quand on se libère de la culture des régimes et cette flexibilité et cette écoute de soi sont primordiales. Et ce ne sont pas des injonctions extérieures et arbitraires.

La culpabilité de manger sans faim : le travers de l’écoute stricte des signaux en AI

Car le problème à manger que par faim, implique qu’on va ressentir de la culpabilité quand on mange en dehors de clous.

C’est une erreur que j’ai faite et un piège quand on se lance en Alimentation Intuitive.

On pense que c’est manger que par faim et du coup on attend sagement le signal de la faim pour manger. On a limite hâte d’avoir faim…mais non !

Parfois on peut se sentir frustré par rapport à ses signaux. Après, bien sûr la frustration, elle peut arriver. Mais se frustrer nous-mêmes, car on a transformé le signal de faim en injonction…cela peut être a double tranchant.

J’en parle dans un des 5 pièges qu’on rencontre en Alimentation Intuitive dans le starter pack Intuitive Eating Theory (à vous procurer à petit prix pour mieux comprendre l’Alimentation Intuitive 😉)

C’est à vous seul de prendre la décision de manger.

C’est à vous de voir ce qui vous fait vous sentir bien : si vous allez attendre votre faim stricto sensu pour manger, ou bien vous allez manger car c’est mieux mentalement de le faire et de ne pas vous frustrer.

Cette envie de manger que vous avez sans faim, peut aussi être un signal que vous devez manger. Même si ce signal est dans votre tête et non dans votre corps au sens strict.

Manger par envie permet parfois de se sentir bien et contribue à avoir un comportement alimentaire serein sur la durée.

Précision sur la faim et la satiété si vous sortez de régime, de restrictions et que vous commencez l’Alimentation Intuitive

Et je voulais préciser aussi que quand on sort de restriction donc de restriction cognitive, de restrictions dues à des régimes, des rééquilibrages, et même de TCA etc, il y a quand même beaucoup de faim mentale à honorer !

Si vous vous êtes restreint de plusieurs aliments (les aliments “interdits”), quand vous vous réécoutez, quand vous apprenez à vous écouter et à enlever toutes les règles que vous vous êtes mises avec la culture des régimes, il peut avoir des envies de manger qui sont quand même assez prégnantes. C’est ce qu’on appelle la faim mentale.

C’est comme si votre cerveau avait faim de d’aliment.

Vous avez vraiment cette obsession des aliments qui fait que c’est bien aussi de manger, pas par faim mais par envie justement pour assouvir cette faim mentale qui a été créée avec la restriction.

Cela permet d’apaiser apaiser votre mental et de le rassurer.

Le régime faim satiété : quand on espère perdre du poids en s’écoutant avec l’Alimentation Intuitive

Ce que je n’aime pas trop aussi, c’est l’espoir de perte de poids associé à cette écoute des signaux.

Pour moi cet espoir là c’est vraiment la preuve qu’on a encore dans la culture des régimes.

Si vous vous écoutez en ayant envie de perdre du poids : cela va de un biaiser votre process. Vous n’allez pas décorréler l’alimentation de votre poids.

Et de 2 en fait, si vous voulez vraiment sortir de la mentalité des régimes, il faut laisser tomber l’intention de perdre du poids.

La perte de poids intentionnelle, le contrôle du poids etc est à essayer de mettre de côté. Et plutôt se focaliser à rétablir une bonne relation avec son corps, la nourriture et soi-même.

Cet argument de perdre du poids est vraiment l’indice qu’on est encore dans la culture des régimes 2.0.

Conclusion : attention aux approches similaires à l’Alimentation Intuitive mais qui est encore dans la diet culture

Méfiez -vous des appellations anti-régime, de ces tendances « écoute des signaux ».

Être mangeur intuitif, ce n’est pas juste écouter sa faim et sa satiété.

Sinon c’est un régime qui est le régime de la faim et de la satiété 😉

L’Alimentation Intuitive, c’est vraiment s’écouter de manière globale, répondre à ses envies et répondre à ses besoins, qu’ils soient émotionnels, physiques, mentaux.

Il y a plein de facteurs à prendre en compte.

C’est important de garder à l’esprit que le but en Alimentation Intuitive, ; c’est de prendre soin de vous, de répondre à vos besoins, à vos envies, de faire en sorte que vous puissiez prendre les bons choix pour votre bien-être, pour vous sentir bien et être sereine au quotidien.

Si cela t’intéresse, tu peux solliciter un accompagnement individuel avec moi pour qu’on discute de ton process, de tes signaux et qu’on avance ensemble !

Sinon tu peux aussi prendre ton starter pack Intuitive Eating Theory pour tout savoir sur l’Alimentation Intuitive à prix mini !

Partager cet article

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Juliette The Last Quiche
Hey

C'est Juliette de The Last Quiche !

Retrouve ici tous mes articles de blogs pour t'aider à kiffer ta vie, manger des chips dans ton canap' sans culpabilité et vivre librement sans être obsédée par ce qu'il y a dans tes placards.

Catégories

conseils diet culture
Offert ❤

As-tu chopé ton guide gratuit ?

J'ai mis tous mes meilleurs conseils pour commencer à te libérer de la culture des régimes au même endroit. A lire dés maintenant !😉

A ne pas rater ❤

Si tu veux en savoir plus sur l'Alimentation Intuitive...

Ne manque pas mon starter pack "Intuitive Eating Theory " à prix mini (25€) qui regroupe tout ce qu'il te faut pour débuter en Alimentation Intuitive ou avancer tranquillement !

The Last Quiche