Le poids est-il une question de volonté ?

alimentation intuitive dietetique poids volonté régime perdre du poids dietéticien nutrition tca lille

Aujourd’hui, nous allons discuter de la volonté, un concept souvent invoqué dans le contexte de la perte de poids et des régimes. Est-ce que le poids est une question de volonté ?

L’idée véhiculée est que perdre du poids est accessible à tous et que nous sommes tous égaux dans cette démarche.

On nous fait croire que, si nous le voulions vraiment, nous pourrions tous perdre du poids.

Cette notion de volonté est souvent utilisée pour stigmatiser les personnes qui ont un poids élevé, en les qualifiant de paresseuses et dépourvues de motivation.

J’aimerais déconstruire cette idée fausse et examiner pourquoi la volonté est si souvent mise en avant lorsqu’il s’agit de perte de poids.

C’est parti ! Pour écouter l’épisode du podcast en question c’est ici

Volonté et perte de poids : un lien pas si simple !

La volonté n’a rien à voir avec la perte de poids

Associer la perte de poids à la volonté, c’est comme dire que le poids est une question de mérite.

On se dit que quelqu’un qui veut perdre du poids et n’y arrive pas ne le veut pas assez.

Cela renvoie à une logique de “loi de l’attraction” qu’on voit beaucoup dans le développement personnel. Le “si tu veux quelque chose, tu l’auras”

Mais ce n’est pas si simple 🤷‍♀️

Il y a cette idée de mérite dans la culture des régimes. “Si tu veux perdre du poids et que tu fais tout ce qu’il faut, tu perdras du poids”

Une action égale un résultat.

Cette notion est très répandue et m’énerve particulièrement parce qu’elle est fausse.
Dire aux gens que perdre du poids est simplement une question de volonté, c’est ignorer la réalité.

Il faut sortir de cette logique méritocratique qui dit que si je mange de manière stricte et fais beaucoup de sport, j’aurai le « mérite » de perdre du poids (Cf mon article sur le poids !)

La perte de poids n’est pas lié au mérite : Les déterminants du poids

La perte de poids est souvent présentée comme une récompense pour un travail acharné.

On voit cela comme un gain obtenu après des choses difficiles comme la restriction alimentaire et l’exercice intensif (le fameux no pain no gain)

Mais la perte de poids ne devrait pas être vue comme une récompense ou un mérite.

C’est hyper important de comprendre que le poids est influencé par une multitude de facteurs, dont beaucoup échappent à notre contrôle.

La volonté seule ne peut pas surmonter les déterminants biologiques, psychologiques et sociaux

Ces facteurs jouent un rôle important dans la définition du poids.

La culture des régimes simplifie à l’extrême ces aspects complexes, en ignorant les vrais enjeux.

Mais aussi en faisant peser une responsabilité injuste sur les individus.

Comprendre que la perte de poids ne dépend pas uniquement de la volonté permet de se libérer de cette pression.

Et ede se concentrer sur des approches plus holistiques et bienveillantes envers son corps et sa santé.

La méritocratie, la volonté et le « quand on veut on peut » face aux déterminants du poids

Le côté vraiment méritocratique de la perte de poids, en mode “tu fais telle action, tu perds du poids”, est un mensonge véhiculé par la culture des régimes et la sphère du fitness.

L’idée simpliste selon laquelle tu sèmes un effort et tu récoltes une perte de poids est fausse.

Dans le monde du fitness, on retrouve souvent cette notion de volonté :

“si tu veux des abdos ou être une “fit girl”, il faut de la volonté”

Si tu n’y arrives pas, c’est parce que tu manques de volonté.

Cette idée est non seulement fausse mais aussi nuisible.

L’association de la perte de poids et du sport à une logique méritocratique est erronée.

La culture des régimes, la sphère du fitness et le mythe de la volonté

Volonté et perte de poids : nous ne sommes pas tous égaux !

Le problème avec la sphère du fitness et la culture des régimes, c’est qu’ils négligent une variable importante dans leurs conseils : nous ne sommes pas tous égaux.

Le mensonge de la culture des régimes et du fitness réside dans l’idée que nous sommes tous identiques.

Comme si nos corps étaient tous les mêmes.

Comme si tout le monde est sur un pied d’égalité, que tout le monde a le même métabolisme, la même capacité à perdre du poids.

Mais en réalité, ce n’est pas aussi simple.

Lorsque l’on examine les arguments avancés par la culture des régimes et du fitness,

on constate souvent cette idée selon laquelle il suffit de faire telle quantité d’exercice par jour pour obtenir des résultats.

Il est souvent dit par exemple que si tu fais X sport, tu auras forcément un corps musclé, mince et “fit”.

Ce message est un mensonge.

En réalité, ce n’est pas le cas !

Peu importe le nombre d’heures que vous passez à faire de l’exercice, si votre corps n’est pas génétiquement prédisposé à perdre du poids, il ne le fera pas.

Même si vous consacrez 15 heures par semaine à la musculation, si votre corps n’est pas naturellement enclin à développer une musculature importante, vous ne verrez pas les résultats escomptés 🤷‍♀️

Chaque personne a un organisme, un historique et un métabolisme différent

Le problème avec cette mentalité axée sur la volonté, c’est donc qu’elle ignore complètement le fait que chaque personne est unique, avec son propre bagage génétique, environnemental.

Mais aussi le bagage et historique des régimes précédents.

Une personne ayant suivi de nombreux régimes auparavant aura plus de difficultés à perdre du poids qu’une personne commençant un régime pour la première fois.

En fin de compte, notre bagage génétique et notre environnement influent énormément sur notre capacité à perdre du poids

mais sur la manière dont notre corps réagit aux différentes approches.

Le privilège de la minceur & les personnes naturellement minces

Certaines personnes ont des privilèges, comme un métabolisme plus rapide ou une génétique naturellement mince, qui favorisent la perte de poids ou un poids bas.

Ces avantages ne sont pas le résultat de la volonté, mais plutôt du hasard de la génétique.

L’industrie du fitness et de la perte de poids s’entête à perpétuer ce mythe de l’égalité en affirmant que tout le monde peut obtenir des résultats identiques s’ils font preuve de suffisamment de volonté.

Cependant, cette idée est non seulement simpliste, mais aussi profondément insultante pour ceux qui luttent avec leur poids 🤷‍♀️

En effet, la plupart des personnes qui ont un poids élevé ont déjà tenté de suivre des régimes à maintes reprises, souvent depuis leur plus jeune âge, ce qui démontre que la volonté seule ne suffit pas à modifier le corps.

Il est impossible d’ignorer les différences individuelles en matière de perte de poids.

A régime et sport égal, on ne serait pas tous pareils !

Même si deux personnes suivent le même régime alimentaire et font le même exercice physique, elles peuvent avoir des résultats différents en raison de leur génétique et de leur métabolisme uniques.

La réalité est que chacun de nous est unique, avec ses propres caractéristiques génétiques et environnementales qui influent sur notre capacité à perdre du poids.

Si votre corps n’est pas prédisposé à être mince, alors il sera difficile, voire impossible, de le modifier par la seule force de la volonté.

Il est temps de cesser de blâmer les individus pour des facteurs qui échappent à leur contrôle, de perpétuer ces arguments grossophobes !

Et de reconnaître que la diversité corporelle est une réalité incontournable.

On ne peut pas changer son corps et son poids à coup de volonté !

Le corps n’est pas un matériau malléable que l’on peut sculpter à volonté. Il ne suffit pas de simplement demander à l’univers de réaliser nos souhaits pour obtenir le corps désiré.

En réalité, la génétique, le métabolisme et d’autres facteurs biologiques jouent un rôle déterminant dans notre capacité à perdre du poids et à modifier notre apparence physique.

La volonté, telle que nous la concevons souvent, n’est pas suffisante pour surmonter les obstacles biologiques à la perte de poids.

Le corps lutte contre la restriction notamment pour maintenir son poids de forme ! Et peut augmenter ce dernier avec les régimes.

Cessons de blâmer les individus pour leur poids et reconnaissons que la diversité corporelle est une réalité incontournable. Il est temps d’adopter une approche plus réaliste et compatissante envers ceux qui luttent avec leur poids et de reconnaître que la volonté seule ne suffit pas à atteindre les objectifs de perte de poids.

Si tu veux retrouver une relation sereine avec le poids et le corps que tu as, et découvrir l’Alimentation Intuitive, tu peux :

  • Me solliciter pour un accompagnement individuel RESET en Alimentation Intuitive et en image corporelle
  • ou une séance REBOOST pour faire le point sur votre comportement alimentaire, ton rapport au corps, et t’aider à manger librement, sans prise de tête grâce à l’Alimentation Intuitive 💜
  • Télécharger mon guide gratuit avec mes 5 conseils pour vous libérer de la culture des régimes 🎁

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Juliette The Last Quiche
Hey

C'est Juliette de The Last Quiche !

Retrouve ici tous mes articles de blogs pour t'aider à kiffer ta vie, manger des chips dans ton canap' sans culpabilité et vivre librement sans être obsédée par ce qu'il y a dans tes placards.

Catégories

conseils diet culture
Offert ❤

As-tu chopé ton guide gratuit ?

J'ai mis tous mes meilleurs conseils pour commencer à te libérer de la culture des régimes au même endroit. A lire dés maintenant !😉

A ne pas rater ❤

Si tu veux en savoir plus sur l'Alimentation Intuitive...

Ne manque pas mon starter pack "Intuitive Eating Theory " à prix mini (25€) qui regroupe tout ce qu'il te faut pour débuter en Alimentation Intuitive ou avancer tranquillement !

The Last Quiche