Le privilège de la minceur (thin privilege) : quand avoir un corps mince avantage

minceur privilège grossophobie mincir

Dans cet article, je reviens sur le privilège de la minceur alias le « thin priviledge »

Je vous invite avant de lire cet article à lire l’article précédent sur la grossophobie.

J’y explique les tenants et aboutissants de cette discrimination. Le thin privilege ou privilège de la minceur est directement lié à la grossophobie.

Je vais dans cet article vous expliquer ce que veut dire le thin privilege et surtout comment en prendre conscience au quotidien.

Vous pouvez écouter l’épisode du podcast correspondant en cliquant ci-dessous !

C’est quoi le privilège de la minceur ?

Déjà, c’est quoi un privilège ?

Je ne vous apprends rien quand je vous dis qu’on est dans une société qui pas très égalitaire.
Il y a des rapports de domination, il y a des groupes sociaux plus avantagés que d’autres.

Il y a des personnes qui sont plus avantagées que d’autres.

Par exemple très objectivement, un homme blanc, mince et riche mis à part qu’il peut s’inscrire au Bachelor, a surtout beaucoup de privilèges.

Il y a beaucoup de choses qui te sont données dans la vie, qui te sont octroyées, parce que tu as tous ces privilèges-là.

Donc chaque personne peut avoir des privilèges. Ces privilèges peuvent se cumuler.
Typiquement l’homme blanc mince riche de l’exemple d’avant a une super combinaison !

Tu peux très bien aussi n’avoir aucun privilège, ou très peu.

Une femme noire, grosse pauvre n’aura pas le même traitement dans la société par exemple qu’un homme blanc mince et riche. Cette femme a plutôt une combinaison de non-privilèges.

Les femmes en général ont bien moins de privilèges que les hommes car nous sommes dans une société patriarcale. Les hommes ont donc des privilèges par rapport aux femmes (exemple au boulot : meilleur salaire, moins de discrimination à l’embauche…).

Je ne vais pas vous faire la liste de tous les des privilèges masculins, sinon on va déprimer !

Donc il y a le privilège masculin, mais il y a aussi le privilège quand tu es blanc. Une personne non-racisée aura plus de privilèges qu’une personne racisée par exemple.

On ne choisit pas son privilège forcément : c’est quelque chose qui nous est octroyé.

Le privilège de la minceur

Et donc parmi tous les privilèges existants, il y a le privilège de la minceur. Le privilège de la minceur, c’est reconnaître que quand on est une personne considérée comme mince dans la société ou non grosse, on va avoir accès à des avantages, des droits et bénéfices différents que si on avait été gros/ou considéré comme gros par la société.

Comment sait-on qu’on est concernés par le privilège de la minceur ?

On l’observe quand on est pas discriminé ou mis à l’écart à cause de son poids.

Par exemple, moi je ne suis pas considérée comme une personne grosse donc je ne subis pas de discrimination par rapport à ça. J’ai donc le privilège de la minceur.

La grossophobie véhicule de nombreuses croyances, comme la culture des régimes.

Voici un tour d’horizon non exhaustif malheureusement des croyances liées à la grossophobie :

Qu’est-ce qu’implique le privilège de la minceur ?

Par exemple quand on est une personne mince, on peut :

  • Trouver sa taille plutôt facilement dans les magasins. Même si je peux galérer parfois à trouver des vêtements bien taillés, je n’ai pas de mal à trouver un vêtement qui me va dans lequel je rentre dedans.
  • Prendre ma place dans un fauteuil/siège dans un train, avion etc : je ne me sens pa serrée dans les sièges ou par la ceinture de sécurité. J’ai ce privilège là que je n’ai pas à chercher pendant 107 ans des transports en communs dans lesquels je peux m’asseoir.
  • Je peux manger ce que je veux, quand je veux en public, sans forcément qu’on me regarde bizarrement ou qu’on me critique. Si je mange un burger, personne me regardera en me disant que j’aurais dû prendre une salade. Si je mange un croissant, personne va me dévisager. Je ne vais pas forcément me sentir juger à chaque fois que j’ai croisé le regard d’un être humain qui va se poser sur moi. Je peux peut-être avoir quelques remarques mais ça va être un peu en mode « Ah bah tu te fais plaisir » ou « Ah bah c’est pas très sain » si je suis avec des proches, mais personne ne va me critiquer ouvertement en disant que ce n’est pas bien et que je devrais penser à ma santé.
  • Je n’ai pas d’incitation permanente à me mettre au régime. Personne ne me dit que je devrais faire un régime. Une personne grosse va se taper tout le temps des remarques en mode « Tu devrais peut-être manger une salade » « Oh tu sais il y a tel régime que tu peux faire » etc.
    Quand tu es une personne grosse ou que tu es considéré comme grosse et bien tu vas recevoir de plus en plus d’appels au régime. Des petites interventions de ton entourage en mode « tu devrais faire attention », et cetera.
  • Je peux aller au docteur sans que on relie mon angine/mon otite/la raison de ma consultation à mon poids. Je peux aller au docteur sans qu’on me fasse une petite morale en mode tu devrais perdre du poids. Il y a personne qui ose me donner des conseils liés à l’alimentation, sur ma santé en mode « tu devrais faire ça ça, tu devrais pas » etc. Grosso modo quand t’es mince, t’es quand même épargné alors que quand tu es une personne grosse, non.
  • Je ne suis pas discriminée par mon poids à l’embauche ou dans mon travail.

Pourquoi savoir reconnaître son thin privilège c’est important ?

Ca nous aide à mieux comprendre la grossophobie

Le but c’est pas de mettre de la culpabilité en plus en se disant qu’on a un privilège et donc on est vraiment horrible.

Ce qui est intéressant c’est plutôt de reconnaître que la société a une hiérarchie.

C’est important pour déconstruire la grossophobie et de comprendre qu’il y a une réelle discrimination à l’œuvre.

Bien sûr je n’ai pas choisi d’avoir ce privilège. Et je suis désolée de voir que des privilèges liés au poids, à l’apparence existent.

Je peux toutefois reconnaître ma vie est bien plus facile avec mon privilège, et que ce n’est pas juste.

Tout comme il existe des privilèges liés à la couleur de peau, ou au fait d’être valide, d’être jeune, d’être riche etc. Il ne devrait pas y avoir de traitement différent.

Même si je ne suis pas la plus mince du monde, je peux reconnaître que je ne suis pas discriminée au quotidien. Et que je ne pourrai jamais parler aussi bien de la grossophobie que les personnes concernées.

Reconnaître son privilège nous aide dans notre grossophobie internalisée

Cela permet de chasser la voix dans notre tête qui nous dit qu’on est grosse dans le cas ou parfois on ne l’est pas réellement.

Cela nous permet de réaliser que, quand même, on reste avec un corps normé qui bénéficie de privilèges.

On peut regarder d’un autre œil notre situation et d’être moins violente dans ce qu’on dit (notamment en présence de personnes réellement discriminées !)

Le privilège de la minceur permet d’amorcer une déconstruction chez les autres personnes. Notamment en leur faisant conscience de ce qu’ils ont et jouissent au quotidien dans la société.

Parfois sur les réseaux sociaux je vois passer des posts de personnes minces, ou normées ou non discriminées qui parlent de leur corps soi-disant gros. C’est souvent offensant pour les personnes réellement victimes de grossophobie. Cela ne part pas d’une mauvaise intention. Mais si on a en tête le thin privilege on peut faire attention à être inclusif dans ce qu’on dit. A être moins violent dans nos propos.

Les personnes minces ne souffrent donc pas ?🤔

Après, je ne dis pas que ça ne veut pas dire que quand tu es mince, tu ne souffres pas.

Ça veut pas dire que comme tu es mince, tout le monde va encenser ton corps.

C’est clair que tu peux être mince et qu’on te critique. La grossophobie globalement opère dans notre société et peut même concerner des personnes à différentes échelles et différents poids.

Tu peux être mince et qu’on trouve encore des choses à redire sur ton corps, et en souffrir.

Tu peux avoir du mal avec ton image corporelle même si tu es mince ou plus mince. Bien sûr !

On sait donc que dans la société, il y a des privilèges. Mais ça n’empêche pas que beaucoup de gens souffrent de leur rapport au corps, leur rapport à l’alimentation, sans forcément être discriminés.

Cela ne veut pas dire que si tu es privilégiée ta vie est super. Que tout le monde accepte ton corps.

Mais voir notre situation à travers le thin privilege cela permet de ne pas invisibiliser les personnes grosses qui souffrent réellement d’une discrimination systémique.

Reconnaître son privilège de la minceur est essentiel pour comprendre la discrimination liée au poids

Pour dénoncer une situation ou mieux la comprendre, il est important à mon sens de connaître les discriminations qui opèrent. Mais aussi les privilèges.

Être humble et savoir reconnaître que la vie nous a avantagé. Et ça c’est plus facile à dire qu’à faire pour beaucoup de monde ! Mais pour moi c’est le début d’une société plus égalitaire, juste et inclusive 😊

Si tu veux enfin apprendre à déconstruire la grossophobie et travailler sur ta peur de grossir et cheminer en Alimentation Intuitive, n’hésite pas à vous t’inscrire sur ma liste d’attente ou à me contacter !

J’ai crée un accompagnement de groupe, un bootcamp sur le sujet du rapport au corps .On y voit notamment comment déconstruire la peur de grossir, notre grossophobie internalisée, notre vision de la beauté etc. Tu peux t’inscrire sur ma liste d’attente pour avoir les infos sur la prochaine session !

Partager cet article

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Juliette The Last Quiche
Hey

C'est Juliette de The Last Quiche !

Retrouve ici tous mes articles de blogs pour t'aider à kiffer ta vie, manger des chips dans ton canap' sans culpabilité et vivre librement sans être obsédée par ce qu'il y a dans tes placards.

Catégories

conseils diet culture
Offert ❤

As-tu chopé ton guide gratuit ?

J'ai mis tous mes meilleurs conseils pour commencer à te libérer de la culture des régimes au même endroit. A lire dés maintenant !😉

A ne pas rater ❤

Si tu veux en savoir plus sur l'Alimentation Intuitive...

Ne manque pas mon starter pack "Intuitive Eating Theory " à prix mini (25€) qui regroupe tout ce qu'il te faut pour débuter en Alimentation Intuitive ou avancer tranquillement !

The Last Quiche